Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

As Sahaba

  • : As Sahaba - Les Compagnons du Messager d'Allah صلى الله عليه و سلم
  • As Sahaba - Les Compagnons du Messager d'Allah صلى الله عليه و سلم
  • : السلام عليكم ورحمة الله وبركاته - Voici un bref aperçu de la vie des Compagnons du Messager d'Allah صلى الله عليه و سلم Mais aussi de certains Tabi’in et Tabi’Tabi’ines et des 3oulema de ahlu sunnah wa jama3a
  • Contact

Catégories

Sans-titre-1.jpg

Sans-titre-2.jpg

Sans-titre-5-copie-1.jpg

Sans-titre-4.jpg

Sans-titre-5-copie-2.jpg

19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 01:26

khadija.jpg

 

‘Ali ibn Talîb -qu’Allah l’agrée- a rapporté qu’il a entendu le Messager d’Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- dire :

“ La meilleure des femmes est Maryam fille de ‘Imran et la meilleure d’entre elles est également Khadija bint Khouwaylid »[2]

Ibn ‘Abbas -qu’Allah l’agrée- a dit : Le messager d’Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a marqué quatre fois le sol, et il dit : « Savez vous ce que c’est ? » Ils dirent : « Allah et Son messager sont plus savants !»
Il dit : « Les meilleures femmes des gens du paradis qui sont : Khadija bint Khouwaylid, Fatima bint Mouhammad, Assia bint Mouzâhim femme de Pharaon, et Maryam bint ‘Imran, qu’Allah les agrées toutes. »[3]

Selon Anas -qu’Allah l’agrée- , Jibril est venu au Prophète alors qu’il était avec Khadija et il lui dit : « Allah te salue Khadija. » Elle lui dit : « Allah c’est Lui Le Salam, et sur Jibril le Salam et que le Salam, la miséricorde et la bénédiction soit sur toi. »[4]

Abou Houraïra -qu’Allah l’agrée- rapporte que l’ange Jibril est venu au Messager d’Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- et dit : « O Messager d’Allah, voici Khadija qui arrive en portant avec elle un plat de sauce, ou de nourriture ou de boisson, lorsqu’elle arrivera à toi, passe lui le Salam de Son Seigneur, et de ma part, et annonce lui cette bonne nouvelle : Une demeure au Paradis en perle, loin de toutes peines et de toutes gênes. »[5]

‘Aïcha -qu’Allah l’agrée- a dit : « Je n’ai jamais été autant jalouse des épouses du Prophète comme je ne l’étais de Khadija, alors que je ne l’ai jamais vue. Seulement le Prophète l’évoquait à tel point qu‘il sacrifiait un mouton, le coupait en morceaux qu’il partageait entre nous pour ensuite l’envoyer aux amis de Khadija, jusqu’à ce qu’une fois je lui dise : « Comme s’ il n’y avait dans cette vie que Khadîdja !! ». Et il me répondit : « Elle était ainsi… , et ainsi…et j’eus d’elle des enfants. »[6]


‘Aïcha -qu’Allah l’agrée- a dit : «Une fois Hallat bint Khouwaylid, la sœur de Khadija, demanda qu’on la laisse entrer voir le Messager d’Allah, c’est alors qu’il la reconnut et se rappela de Khadija, (ce qui le soulagea) et dit : « Ô mon Seigneur c’est Hallat !! », ce qui me rendit jalouse, et je lui dit : « Est-ce possible que tu te rappelles d’une vieille parmi les vieilles Qoreïchites dont les deux coins de la bouche ont rougi, morte depuis longtemps ? Allah ne t’a t’il pas donné à sa place meilleure(s) que cela ?» [7]

Et la suite selon une version rapporté par at-Tirmidhî n°3886, il répondit : « Par Allah, Il ne m’a pas donné mieux qu’elle! car elle m’a cru lorsque les gens m’ont mécru , elle m’a rendu véridique lorsque les autres m’ont dit que je mentais, elle m’a accordé de ses biens lorsque les gens m’en ont privé, et par la grâce d’Allah je n’ai eu de descendance que de cette femme .»[8]

 

 

 

Oummou Safiya al Djazaïria & Abou ‘Abdir Rahmane ‘Abdoullah Attantany.
Références : (Pour la partie sur ‘Aïcha -Qu’Allah l’agrée- )
Fath al Barî de ibn Hajar al ‘Asqalani Référence :
avec le Tahqiq de Cheikh ibn Baz, Tome n°7. Al ‘ilm wal ‘Oulama
Sahih Mouslim « Chapitre sur les mérites de Khadija et de ‘Aïcha » du cheikh abou Bakr Jabir al Djazaïri

 

 

 

 

 

http://www.al.baida.online.fr/femme_merescroyants.htm

 

[2] Hadith rapporté par al Boukharî n°3815 et Mouslim n°69/2430.
[3] Hadith rapporté par Ahmad n° 1/293 ; ibn Hajar l’a authentifié dans Fath al Barî 6/471.
[4] Hadith Hassan rapporté par Nassa-î n° 254.
[5] Hadith rapporté par Boukharî n°3820 et par Mouslim n°71/2432.
[6] Hadith rapporté par Boukharî n° 3816
[7] Hadith rapporté par Boukharî et par Mouslim n° 77/2436.
[8] Hadith rapporté Tirmidhi n°3886.

Partager cet article

Repost 0

commentaires